Jours de baptême

Jours de baptême

Nous y sommes ! Sept mois après l’annonce de sa création, le Grand Prix de France Historique est à la veille de vivre son édition inaugurale sur le circuit de Nevers Magny-Cours. En ce lieu si étroitement lié aux grandes heures du sport automobile français, théâtre des 18 derniers de nos Grand Prix nationaux, ce sont des pans entiers de l’histoire qui défileront en piste à partir de vendredi.

Promis à devenir un évènement de prestige bisannuel, mixant compétitions et animations à destination d’un large public, le Grand Prix de France Historique fera dès cette année la part belle aux monoplaces selon la thématique retenue par ses organisateurs ; la FFSA, le circuit de Nevers Magny-Cours et le promoteur HVM Racing. Et qui dit monoplaces, dit naturellement et prioritairement Formule 1. En courses, en démonstrations ou en expo, le public aura le privilège d’en admirer plus de 80. Des F1 à moteur avant des fifties à celles des années 2000, aucun chapitre de l’histoire ne sera oublié.

Côté compétition pure, aux quatre courses de F1 viendront s’ajouter d’autres épreuves de Formule 2, Formule 3 et Formule Ford, de manière à décliner le thème de la monoplace sous toutes ses facettes. Une façon également de renouer avec d’anciennes traditions, quand il était fréquent que certaines de ces catégories évoluent en lever de rideau du GP de France. En guise de bonus, les spectateurs pourront également profiter d’une course de Sport-Protos d’une heure et d’une endurance GT de trois heures. Au total, ce sont plus de 200 autos historiques qui en garniront les grilles de départ. Côté coulisses, ces trois jours mériteront également le détour en terre nivernaise. Fan-zone, expositions diverses, village partenaires, ventes aux enchères, mini circuit et jeux pour enfants, concert, feu d’artifice…, petits et grands auront constamment de quoi égailler journées et soirées.

 

Jacques Furet – Responsable Presse

NEWS