Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Circuit de Nevers Magny-Cours
les 28, 29 et 30 juin 2019

Officiellement présenté le 5 février à l’occasion de l’ouverture du Salon Rétromobile, le Grand Prix de France Historique, deuxième du nom, a révélé de belles et riches surprises. Le rendez-vous est pris pour les 28, 29 et 30 juin sur le circuit de Nevers Magny-Cours.

On connaissait déjà la date et la destination du deuxième Grand Prix de France Historique, programmé sur le circuit de la Nièvre comme cela avait été le cas lors de l’édition inaugurale de l’été 2017. Restait à en découvrir le programme. Une mission à laquelle ses co-organisateurs se sont attelés lors de la soirée de lancement du Salon Rétromobile par la voix de Nicolas Deschaux (Président de la FFSA), Serge Saulnier (Président du directoire du circuit de Nevers Magny-Cours) et Laurent Vallery-Masson (HVM Racing, promoteur). Réunis sur le stand de la FFSA en compagnie d’invités prestigieux comme Jean-Pierre Jabouille, Jacques Laffite et Yannick Dalmas, chacun d’eux s’est ainsi employé à lever le voile sur l’évènement phare de l’été prochain. La Ligier JS9 de Formule 1 présentée sur le stand en offrait d’ailleurs un juste aperçu…

Courses : l’histoire en 17 départs

De façon concrète, ce deuxième opus du Grand Prix de France Historique s’attachera à nouveau à exhumer les grandes heures du sport automobile mondial au travers de dix plateaux historiques qui seront prétexte à l’organisation de 17 courses distinctes au cours du week-end. Un programme sportif solide et riche en diversité, dont la catégorie reine tiendra bien évidemment la vedette en présence des Formule 1 des années 70/80 rassemblées par le FIA Masters Historic F1 Championship. Retrouver comment les catégories monoplaces se déclinèrent au fil des décennies passera également par la présence en piste de Formule 2, Formule 3, Formule Renault et Formule Ford. Autant de plateaux pour lesquels le GP de France Historique a programmé une double prestation en course.

Au-delà de cette thématique monoplaces, hommage sera également rendu aux anciennes reines de l’endurance et des 24 heures du Mans via le nouveau plateau Masters Endurance Legends et les joyaux presque contemporains qu’il réunit. D’une époque à l’autre, ils complèteront à merveille ceux que le FIA Masters Sports Cars se charge de remettre en scène en souvenir des années 60/70.

Enfin, les GT et voitures de Tourisme ne seront pas oubliées. Dans une dimension tout aussi internationale, leurs pilotes assureront leur part du spectacle, au même titre que les concurrents du Trophée Lotus, nouvellement invités pour fêter les 65 ans du Team Lotus.

Animations : les 50 ans de Ligier

Rendez-vous majeur sur le calendrier des plus grands meetings de compétitions « Classic », le Grand Prix de France Historique 2019 restera fidèle à l’esprit et à l’ambiance initiés deux ans plus tôt. Le public pourra se déplacer très librement sur le circuit, venir à la rencontre des compétiteurs dans un paddock volontairement ouvert et accueillant et profiter des nombreuses animations qui les attendront en marge des courses.

Vente aux enchères, bourse d’échange, village enfants et soirée musicale seront à l’ordre du jour, mais aussi de nombreuses expos de F1 et des opérations plus spécifiques dont on ne manquera pas de reparler. Au cours de ce week-end estival, les spectateurs auront ainsi le loisir de rendre hommage au team Lotus, de fêter le cinquantenaire de la firme Ligier, ou encore de voir et d’entendre rugir une Jaguar F1 V10 ex Mark Webber des années 2000, qui se lancera  à l’assaut du record de la piste !

20

C’est le nombre d’années d’histoire de la F1 qui sera représenté tant sur la piste qu’en version statique exposées dans les paddock.

270

Tous plateaux confondus, ce sera au moins le nombre de voitures que les spectateurs admireront en course.

18

Sur les deux jours, ce sera le nombre de courses à l’affiche, dont quatre dévolues aux F1, les samedi et dimanche en début d’après-midi.

15 000

15 000 chevaux sera le nombre de chevaux réunis par les plateaux FIA présents lors de cette deuxième édition.

La Nièvre, partenaire
du grand Prix

« La première édition avait déjà été très belle, malgré les conditions météo exécrables que nous avions eu à subir. Par la qualité de ses plateaux, celle de l’été prochain se doit d’être encore un cran au-dessus. C’est le challenge que nous nous sommes fixés avec la FFSA et HVM Racing et l’aide de nos précieux partenaires ; la région Bourgogne Franche Comté, le département de la Nièvre et la ville de Nevers ».

Serge Saulnier, Président du Directoire du Circuit de Nevers Magny-Cours

2019, un spectre encore plus large

« Cette deuxième édition du GP de France Historique s’annonce encore plus complète que la première, puisque nous réuniront cette fois toutes les catégories de monoplaces, de la F1 à la Formule Ford, mais aussi les voitures de légende de l’endurance. Le spectre sera plus large qu’en 2017, avec également un nombre de courses plus important ».

Laurent Vallery-Masson, HVM Racing

UNE GRANDE FÊTE DU SPORT AUTOMOBILE

« Terre d’événements sportifs automobiles internationaux majeurs, la France a inventé le concept de Grand-Prix et la FFSA en perpétue la tradition. Ainsi, ce Grand Prix de France historique, deuxième du nom, entre de manière pérenne dans le cercle des plus prestigieuses compétitions du genre. HVM Racing, notre promoteur sur l’Historic Tour et le Circuit de Nevers Magny-Cours, ont une fois encore œuvré main dans la main avec la fédération pour organiser l’événement phare célébrant les grandes heures de la monoplace et proposer aux passionnés et collectionneurs une grande fête du sport automobile historique. La compétition « revival » a un grand avenir en sport auto, elle vous donne rendez-vous du 28 au 30 juin prochains sur le circuit de Nevers Magny-Cours ».

Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile

4 411

En mètres, la longueur de la piste Grand Prix du circuit de Nevers Magny-Cours dans son tracé.

17

Le nombre de virages qui constituent le tracé.

40 000

En m2, la surface du paddock du circuit de Nevers Magny-Cours.

330

En km/h, la vitesse que les meilleures F1 devraient atteindre au bout de la ligne droite d’Adélaïde.

NEWS