Circuit de Nevers Magny-Cours 1er et 2 juillet 2017

(English version)      télécharger le flyer

Ce sera, à n’en pas douter, l’un des évènements forts de l’été prochain. A l’invitation de la FFSA, le circuit de Nevers Magny-Cours se situera au coeur de toutes les passions durant le premier week-end de juillet en accueillant le Grand Prix de France Historique, premier du nom. En ce lieu si intimement lié au patrimoine du sport automobile français, on y célébrera les courses de monoplaces sous toutes leurs formes, à commencer par celles dédiées à la sacro-sainte Formule 1.

40 ans
de Formule 1

Sous ce patronyme de Grand Prix de France Historique, dont la simple évocation renvoie à des chapitres entiers de l’histoire de la compétition automobile, il était bien évidemment du devoir de la FFSA de constituer une affiche digne de restituer les grandes heures des décennies passées. Qu’on se réjouisse, ce sera le cas ! Au regard de la teneur des sept plateaux déjà confirmés, le Grand Prix de France Historique a d’ores et déjà l’assurance de se hisser au rang des plus prestigieux évènements du genre. Chargé du casting, le promoteur de la FFSA, HVM Racing, s’est d’abord attelé à dérouler le tapis rouge à l’histoire de la Formule 1. Et le résultat est à la hauteur des attentes. Entre la présence de la série du prestigieux club britannique HGPCA et celle du Championnat du Monde de F1 historiques des FIA Masters Historic, ce ne sont pas moins de quatre décennies d’histoire de la formule reine qui seront ainsi célébrées dans la Nièvre. Des Maserati et Ferrari des années Fangio aux Lotus, Tyrrell, Ligier, Williams des années 70/80, en passant par les Lotus et Cooper du début des sixties, aucune ne fera défaut à l’heure où les heureux passionnés garniront les tribunes du circuit de Nevers Magny- Cours. Gage du caractère exceptionnel de l’évènement, il s’agira pour l’ensemble de ces Formule 1 de leur seule et unique apparition en course de l’année sur le sol français.

Un menu
de Fête

Le Grand Prix de France Historique ne se limitera pas aux seules évolutions des F1. Comme à la plus belle époque des années 70 et du début de la décennie suivante, les F2 et F3 seront également de la fête avec, là-encore, de nombreuses monoplaces pilotées jadis par d’illustres champions. Ce sera également le cas de certaines Formule Ford, cette catégorie à l’ambition universelle venant célébrer un évènement tout particulier à Nevers Magny-Cours : son 50ème anniversaire, exactement jour pour jour après la course inaugurale du 2 juillet 1967 à Brands Hatch ! Enfin, puisqu’il est dit que ce Grand Prix de France Historique ne se refuse rien, son programme s’étoffera également d’une course d’endurance de GT/Tourisme d’avant 1966 et, surtout, de la présence de rares Sport-Prototypes dans le cadre du FIA Masters Historic Sports Car Championship. Une belle opportunité de retrouver en course d’inoubliables autos qui firent le bonheur des plus grandes courses d’endurance de 1962 à 1974.

50

Entre les FIA Masters Historic et l’HGPCA, C’est le nombre minimum de Formule 1 attendues au GP de France. C’est aussi le nombre d’années d’existence de la Formule Ford, dont on fêtera l’anniversaire à Magny-Cours.

200

Tous plateaux confondus, ce sera au moins le nombre de voitures que les spectateurs admireront en course.

14

Sur les deux jours, ce sera le nombre de courses à l’affiche, dont quatre dévolues aux F1, les samedi et dimanche en début d’après-midi.

15 000

Ce sera le nombre de chevaux réunis par les moteurs des F1 sur les grilles de départ, ou encore le nombre de Watts consommés par chacun des quatre systèmes de sonorisation lors du concert de rock du samedi soir.

La Nièvre, partenaire
du grand Prix

« Le Conseil départemental de la Nièvre est, depuis plus de 50 ans, le premier partenaire du circuit de Nevers Magny-Cours, considérant qu’il est l’un des leviers essentiels de l’attractivité du territoire. Ce partenariat, qui, s’il est orienté vers l’avenir, puisque le site fédère aujourd’hui un Pôle de la Performance qui réunit entreprises de la compétition automobile, sociétés industrielles de très haut niveau technologique et entités de formation supérieure, s’attache également à mettre en valeur une histoire prestigieuse sur ce circuit qui reçut le Grand Prix de Formule 1 jusqu’en 2008. Magny-Cours fait partie intégrante du patrimoine nivernais, et du patrimoine mondial de l’histoire automobile. L’idée d’un Grand Prix de France de Formule 1 Historique s’inscrit dans cette logique. Il semblait donc tout à fait naturel que le Conseil départemental lui apporte tout son soutien ».

Patrice Joly, Président du Conseil départemental de la Nièvre

LE MOT DU PRESIDENT DE LA FEDERATION FRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE

« La création de ce Grand Prix de France Historique s’inscrit dans une démarche générale de la FFSA qui tend à valoriser la compétition historique dans son ensemble. Cette discipline représente un précieux vecteur de développement, ce qui nous a déjà amenés à créer l’Historic Tour et à devenir un acteur fidèle du salon Rétromobile. Sous l’égide de la FFSA, il restait toutefois à créer un évènement international 100 % historique. Rapidement, l’idée d’innover en l’articulant autour des grandes heures de la monoplace s’est imposée à nous. De façon aussi naturelle, nous nous sommes tournés vers HVM Racing, notre promoteur sur l’Historic Tour, pour en définir les contours sportifs et le contenu, et en direction du circuit de Nevers Magny-Cours pour l’accueillir dans des conditions optimales. Ce dernier, pour avoir longtemps accueilli le Grand Prix de France de F1, en a la légitimité et partage avec nous une même ambition de faire de cet évènement un spectacle « revival » de stature internationale. A tous les passionnés, les collectionneurs, nous souhaitons offrir un véritable weekend populaire, durant lequel ils auront plaisir à voir ou revoir courir des autos de légende et à se joindre à la fête ».

Nicolas Deschaux

4 411

En mètres, la longueur de la piste Grand Prix du circuit de Nevers Magny-Cours dans son tracé.

17

Le nombre de virages qui constituent le tracé.

40 000

En m2, la surface du paddock du circuit de Nevers Magny-Cours.

330

En km/h, la vitesse que les meilleures F1 devraient atteindre au bout de la ligne droite d’Adélaïde.

NEWS